internet

Comité Colbert 2.0 : Voyage virtuel au sein du luxe français

Buzz2luxe a assisté au breakfast VIP pour le lancement de cColbert.fr, un site qui se présente comme un voyage virtuel au sein du luxe français, mise en ligne hier, le jeudi 29 octobre 2009. Le lancement s’est déroulé simultanément en dupleix à 17h00 pour Pékin et 10h00 à Paris à l’ambassade de Chine, en présence de Son Excellence monsieur Kong Quan, Ambassadeur de Chine en France, de monsieur Wang Yan, Président fondateur de Sina et madame Du Hong, Directrice Générale de Sina, de Françoise Montenay, Présidente du Comité Colbert et des Présidents des maisons membres du Comité Colbert. Christine Lagarde présente en Chine, avait quant à elle adressé un message pour saluer cet évènement. De nombreux grands dirigeants du luxe étaient également présents pour saluer l’initiative. A la fin du compte à rebours, les invités ont pu découvrir le site en relief grâce à des lunettes de vue 3D, sur écran géant.

Voyage interactif en trois dimensions, cColbert.fr est une expérience inédite, poétique, ludique et sensible pour découvrir le luxe et la culture française. C’est pour la Chine et en particulier le public de jeunes chinois amateur de belles choses et de nouveautés et sensible à la diversité du luxe français, que le Comité Colbert a développé cette première mondiale diffusée sur internet grâce à un partenariat avec Sina, le plus grand portail chinois. Avec 230 millions d’utilisateurs dans le monde et jusqu’à 600 millions de visites par jour, Sina est à la fois un acteur majeur de l’information et du loisir en ligne et une plateforme communautaire multi-fonctionnelle pour l’ensemble des chinois dans le monde.

Le Comité Colbert réunit 70 grandes marques de luxe français dans l’ensemble des secteurs du luxe : la couture et la mode, le cristal, l’édition et la décoration, la faïence et la porcelaine, l’accueil, l’hôtellerie et la gastronomie, l’argent, le bronze et le cuir, l’or et les matières précieuses, le parfum ou encore la vigne. Ensembles, ses maisons membres représentent l’art de vivre français. Le Comité Colbert a été fondé en 1954 par Jean-Jacques Guerlain avec une double mission : faire rayonner en France et à l’étranger la culture française représentée par les maisons et animer une réflexion prospective sur le secteur du luxe.

« Avec cColbert.fr le Comité Colbert remplit son rôle prospectif en investissant plus largement le marché chinois, qui demeure le premier relais de croissance pour nos maisons, même les plus petites, et en repoussant les limites d’internet pour devenir prescripteur de nouvelles pratiques comme le luxe français l’a toujours fait. » déclare Elisabeth Ponsolle des Portes, Déléguée Générale du Comité Colbert. Désormais présent dans 69 villes et quasiment toutes les provinces de Chine avec plus de 1600 points de vente (hors vins et spiritueux), le luxe français confirme son intérêt pour le marché chinois. Entre 2009 et 2010, 45 nouvelles boutiques en nom propre seront ouvertes dans 15 villes différentes dont 5 à Chengdu mais aussi à Chongqin, Harbin et Ningbo par exemple. Certaines maisons vont ouvrir plusieurs boutiques et parfois doubler ainsi leur présence dans le pays.

Crédits photos : Alexandra de Lapierre

Women in Art

La vidéo Women in Art, réalisée par l’énigmatique créateur Eggman913 dans le Missouri aux Etats-Unis, est une hymne impressionnante consacrée à l’histoire de l’art à travers l’image de la femme. La musique est celle de Yo-Yo Ma jouant la Sarabande de la Suite pour Violoncelle n° 1 de Bach.

Posté en avril 2007 sur Youtube, la vidéo a été visionné 8,018,187 fois pour 14,555 commentaires, à l’heure où je publie ce post.

Un cas qui fait école et qui montre qu’il ne suffit pas de taper sous la ceinture pour créer une véritable vidéo virale. Chapeau l’artiste.

De l’écrin à l’écran : les chiffres clés du luxe sur Internet

D’après une enquête réalisée par Unity Marketing, cabinet d’études spécialisé dans le secteur du luxe, 44% des consommateurs de produits de luxe ont indiqué qu’Internet était très ou assez important pour les influencer dans leurs achats (sur un panel de 866 consommateurs possédant des revenus annuels supérieurs à 50.000 dollars). La presse ne se place qu’en seconde position avec 42%. Loin derrière, on trouve les encarts publicitaires dans les journaux avec 31%, les spots TV avec 28% et enfin les encarts publicitaires dans les magazines avec 24%.

Plus d’infos sur : emarketnewsletter

La maison de Viktor & Rolf

Jeudi dernier, buzz2luxe a été convié avec d’autres blogueurs & blogueuses à découvrir en avant-première l’expérience immersive en ligne du génial tandem hollandais Viktor & Rolf. Un grand merci à Mathieu de Blographic pour cette soirée enrichissante d’échanges et de discussions autour du Luxe 2.0 que j’ai pu partager, entre autres, avec Darkplanneur, Luxus, Le modalogue et Bloc-mode. La soirée a eu lieu dans un hôtel particulier bordant le Parc Monceau, sublime endroit privatisé pour l’occasion avec un buffet qui mérite tout de même sa petite ligne de compte-rendu, car je crois bien que c’est la première fois que je déguste des huîtres (bonnes en plus) à une avant-première de blogueurs !

hall.jpg

La maison de Viktor & Rolf est un bel exemple de ce qu’il est possible de faire aujourd’hui sur le média internet, pour une marque créateur luxe. En effet, même si la version présentée ce soir là était en betatest – et donc pas complétement finalisée – j’ai été assez rapidement séduit par l’affaire, connaissant de par mon expérience toutes les contraintes inhérentes à ce genre de projet : les exigences d’un point de vue créateur confrontées aux réalités techniques – et parfois frustrantes – du web.

4.jpg

Un site qui fera exemple pour d’autres, c’est certain, tant il utilise intelligemment le média web pour servir l’univers des deux créateurs. A noter aussi que Viktor & Rolf se sont eux mêmes impliqués dans le projet et on peut même dire, d’une certaine façon, qu’ils se sont immergés eux même dans ce monde impossible à la Escher. Le communiqué précise d’ailleurs ceci : » Un monde plus grande que la réalité ». Une maison, donc ? Un manoir peut-être ? Un espace infini ? Ou simplement un univers à plusieurs dimension, sorte de kaléidoscope d’expériences où l’on voyage en passant du Hall, au Grand Salon, à la Parfumerie ou encore à la Bibliothèque..Une maison virtuelle où les créateurs excellent dans l’art de recevoir, en déclarant à leurs hôtes que  » le vrai pouvoir est celui de l’imaginaire « .

1.jpg

La maison de Viktor & Rolf est cet univers tridimensionnel décrit, que l’on découvre avec émerveillement et amusement. On y croise Viktor & Rolf suivi de leur petit chien, un humour toujours bienvenue dans le secteur du Luxe, qui en manque parfois. Chaque salle recouvre une thématique liée à cette maison, au sens propre comme au figuré…

3.jpg

il y a le Hall, espace d’accueil avec un registre qui vous permet de vous qualifier (programme CRM), le grand salon qui vous invite à suivre un défilé sur podium (presque) comme si vous y étiez, la bibliothèque pour archiver le contenu du site et enfin, la parfumerie dédiée à l’univers des fragrance Antidote et Flower Bomb.

2.jpg

Tout cela est très élégant, mais surtout, ça reste simple et fluide pour l’utilisateur final. Un site bien conçu par l’agence la chose, qui nous avait déjà habitué à des petits bijoux comme celui-ci.

Enfin, d’après mes sources, cette nouvelle version du site Viktor & Rolf devrait être en ligne d’ici la fin de la semaine. Encore merci à ‘équipe de l’Oréal luxe, qui a su mettre les petits plats dans les grands pour nous recevoir.

This site is protected by Comment SPAM Wiper.