exposition

André récidive chez Colette avec une exposition « drawings »

andre_drawing

André et son petit personnage shadokien Mr A., qui a enchanté nos murs parisiens avec ses «Love Graffiti», est devenu une icône emblématique de la Hype parisienne. Presque comme un logo, on le retrouve décliné en Nabaztag, Sticker d’intérieur, bearbrick, ou encore plus flamboyant, sur le dos nu de sa femme Uffie. Porté par son réseau d’influence, de Colette à la Clique, le petit personnage s’est aussi bien exporté à l’étranger, de New York à Tokyo. Car André, c’est aussi un Golden Boy.

andre_drawings_colette

Jusqu’au 27 février,  André récidive chez Colette, mais avec une exposition « drawings » qui fait découvrir un travail plus personnel et intime, loin de toute commercialisation de l’art. Cette série est inspirée par l’imagerie de l’amour psychédélique des années 60’s et 70’s, mélangé au souvenir qu’il a des bandes dessinées qu’il lisait petit. Dans le monde d’André, ses dessins sont une sorte de monnaie, comme des billets doux pour s’échanger l’amour.

Nagi Noda is the best(iaire) !

nagi_noda.jpg

L’artiste pop et directrice artistique japonaise Nagi Noda s’est inspiré de l’art bestiaire pour créer 15 pièces uniques, des bonnets de cheveux : Lion, lapin, girafe…Des oeuvres originales exposées récemment à Tokyo. Ces créations sauvages accompagneront en tête la prochaine tournée de Björk avant de se retrouver en cage chez Colette, au mois de septembre prochain.

Photo Shoot by Kenneth Cappello

You’ve got a (Sophie calle) mail !

sophie_calle.jpg

« Prenez soin de vous » ça ressemble étrangement au slogan publicitaire d’une nouvelle gamme de cosmétique, mais il n’en est rien : c’est le titre de l’exposition de l’artiste plasticienne Sophie Calle qui a actuellement lieu à la bibliothèque nationale et ce jusqu’au 8 juin 2008. Après avoir reçu un mail de rupture, l’artiste joue à la lettre une vie par procuration en demandant à 107 femmes de ré-interpréter cette correspondance interrompue. Comme pour la prolonger, la disséquer, la revisiter.

roederer.jpg

Le travail de Sophie Calle cherche à créer des passerelles entre l’art et la vie. Sous la forme d’installations, de photographies, de récits, de vidéos et de films, l’artiste construit des situations associant « une image et une narration, autour d’un jeu ou d’un rituel autobiographique, qui tente de conjurer l’angoisse de l’absence, tout en créant une relation à l’autre contrôlée par l’artiste ».

roederer_champagne.jpg

Une exposition qui a bénéficié du soutien du Champagne Louis Roederer que vous pouvez découvrir en partie depuis leur site. Une bonne utilisation du média Internet pour un secteur qui a de plus en plus de mal pour émerger par le sponsoring ou le mécénat. Buzz2luxe vous invite à découvrir cette exposition virtuelle d’urgence en suivant ce lien.

Balade de luxe : ARTY DANDY au bon marché

5e Opus de Balade de luxe par Darkplanneur et Thomas, qui nous entraîne dans les coulisses de l’exposition ARTY DANDY (prolongée au Bon Marché jusqu’au 27 Juin, et à la galerie Magda Danysz) pour une re-définition du DANDY à l’aube du XXIème siècle, commentée par le curator de l’exposition, Alex Teinturier : « A l’époque de la Star Ac’, celui que l’on remarque, c’est celui qui est dans l’ombre » annonce-t-il. L’identité du dandy contemporain passe par la consommation de marques ou d’anti-marques, invente de la porcelaine en papier et des cravates en torchon. Des objets-signes qui rend singulier celui qui les adopte.

Une balade de Luxe qui s’enrichit toujours d’une ballade musicale du compositeur Justin Chanet qu’on se surprend à siffloter, comme ça, l’air de rien. Mais silence, moteur…

Balade de luxe n°5 par Darkplanneur (teasing)

Version intégrale le 20 mai chez Darkplanneur

This site is protected by Comment SPAM Wiper.